Histoires de vies paysannes

Il a paru intéressant dans cette partie -ci de porter l'attention sur des individus précis et de suivre le déroulement de leur vie de cultivateur ; Les exemples choisis représentent des situations caractéristiques pour suivre les circonstances favorables ou non rencontrées.


Les enfants orphelins dès leur petite enfance, les handicapés de naissance ou dans leurs premières années, les veuves avec enfants mineurs se trouvent confrontés à des situations difficiles


Le service militaire ne concerne qu'une partie de garçons, mais il dure de longues années, il marque donc la vie de ceux qui l'effectuent, pendant la période mais aussi au retour dans la vie civile, négativement ou positivement...


Les familles de cultivateurs comme dans les autres professions ont en général beaucoup d'enfants, mais certains couples restent infertiles ou des enfants meurent en bas âge ou à la naissance.

La présence ou l'absence d'enfants, leur nombre, leur sexe influencent la vie familiale...


L'ambition de la plupart des petits cultivateurs réside dans le fait d'être « propriétaires » mais si beaucoup s'y essaient, peu réussissent durablement...


Les conditions de travail des cultivateurs varient suivant la formule choisie. Suivant la superficie de terre à cultiver le cultivateur peut travailler seul ou en association. Preneur d'un bail il peut rester au même lieu et faire renouveler le bail ou au contraire cherche un nouveau bail à l'expiration du premier volontairement ou contraint par le bailleur… Certains se consacrent exclusivement à l'agriculture, d'autres exercent plusieurs activités, successivement ou simultanément...