Relations familiales


Le type classique de famille composé des époux avec plusieurs enfants est le plus répandu.En général de 2 à 4 enfants atteignent l'âge adulte.

Gilbert Cour et Françoise Bardot


Certaines familles élèvent 8 à 10 enfants, ce qui n'est pas très répandu car la mortalité enfantine est encore élevée. L'intervalle entre deux naissances se situe vers 3 ans, ce qui fait que l'aîné est souvent déjà adulte et éventuellement marié à la naissance du dernier...

Jean Giraud et Gilberte Gournillat


Ils ont eu 9 enfants, nés sur une période de 26 ans, et qu'ils ont élevés. Seul l'aîné, né avant le mariage, n'a pas été scolarisé.

Des 9 enfants deux fils sont morts jeunes adultes. Ne sont restés au pays que Amable et Jeanne. Marie-Marguerite et Marie-Louise sillonnent la France et parfois reviennent à Saint-Pont, pour la première en 1906, la seconde en 1911... La fille aînée née en 1863 reste introuvable...


Certains couples n'ont pas d'enfants, ou leurs enfants sont morts en bas âge.L'existence des couples sans enfants est-elle différente de ceux qui en ont?

Les couples sans enfants sont en contact avec ceux de leurs frères et sœurs, ou de leurs proches. Des liens d'affection peuvent se créer, surtout développés par la femme sans enfant, pour compenser l'absence d'enfants propres.


Gilbert Charveyron et Gilberte Gournillat

Gilberte Gournillat et son mari n'ont pas eu d'enfants, mais Gilberte a eu des neveux et des nièces. Elle s'est occupée tout particulièrement de la fille de son frère Jean, et à partir de son veuvage et du mariage de sa nièce, elle demeure avec le couple comme « belle-mère », la mère de Jeanne étant décédée….Elle a donc trouvé une fille de « remplacement »...



(en cours d'élaboration)


Le veuvage puis le remariage de la mère ou du père conduit à une recomposition de la famille avec des naissances  d'enfants  de chaque "lit"





Les associations familiales  qui regroupent 3 générations font cohabiter les cousins





Les mariages consanguins créent des relations complexes dans la famille





Le droit d'ainesse a été aboli, mais on remarque une certaine préférence accordée au fils aîné





Dans certaines familles de propriétaires le mariage n'est pas considéré comme obligatoire, certains enfants restent célibataires